Accueil Autres Service réduit à la Police Municipale de Tours pour les fêtes de...

Service réduit à la Police Municipale de Tours pour les fêtes de fin d’année !!

387
0

https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/a-noel-la-police-municipale-etait-en-greve

A Noël, la police municipale était en grève !!

 

Ambiance morose chez les policiers municipaux en cette fin d’année.

Ambiance morose chez les policiers municipaux en cette fin d’année.

Décidément, la fin d’année est morose au sein de la police municipale de Tours. Après la dissolution de l’unité motocycliste (lire la NR du 20 décembre), c’est un mouvement de grogne sociale qui a gagné les policiers. Et pour protester contre un nouveau rythme de travail qui sera mis en place au 1er janvier, des agents se sont mis en grève, profitant d’un préavis lancé au niveau national. Ajoutez à cela des policiers sous le coup d’arrêts maladie et vous obtenez un service qui a fonctionné a minima pour Noël. Une première. « Le service a tourné au ralenti les 24 et 25 décembre en journée et aucune patrouille n’était présente sur l’ensemble de la ville de Tours cette même nuit du 24 au 25 », précise Sandrine Gauché, déléguée locale du syndicat national de la sécurité publique.
En cause, une mesure qui ne satisfait absolument pas les fonctionnaires : « Les agents n’acceptent pas que le nouveau planning annuel les oblige à poser six jours de congés pour une semaine de vacances à la place de cinq actuellement, ce qui fait perdre une semaine de congés par an à chacun ». Un nouveau planning qui oblige « également les agents à travailler le week-end avant leur départ ou retour des congés ». Ces derniers estiment en outre que ce nouveau planning « ne respecte en rien les réalités et besoins du terrain. Il fallait faire des ajustements ». 
« Après trois ans de combat et la réalisation d’un audit interne qui a pointé certains problèmes au sein de ce service, notamment en terme de management, les agents pensaient enfin pouvoir repartir sur de bonnes bases, mais cela semble apparemment compromis », poursuit la déléguée locale qui déplore qu’aucune des mesures n’a été présentée lors du dernier comité technique.
L’organisation syndicale a demandé un rendez-vous au maire début janvier. D’autres actions pourraient voir le jour.
Nous avons tenté de joindre l’élu référent, en vain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez Votre Nom